Italiano        English         русский
Cottoartigiano
Produits artisanaux d'origine italienne

Le Cottoartigiano depuis une vingtaine d'années a réorganisé l'emplacement d'une station de poste antique de 1500 situé sur la via Cassia, entre le parc de Veio et le territoire de Nepi, et il a réarrangé la partie des locaux dans les halls d'exposition et autre atelier de locaux pour l'usinage de matériaux anciens, tous de vieilles villas et locations de toutes les parties de l'Italie.

Le traitement des matériaux sont fabriqués à la main en laboratoire pour nous n'efface pas les signes du vieillissement des surfaces.

En plus les sols en terre cuite, carrelage, Pierre, marbre, bois et mosaïque (matériaux recyclés tout) nous avons aussi, coppi, etc., portails, baignoires, cheminées, tables, éviers, pots et tout ce qui pourrait être utile pour décorer les intérieurs et extérieurs avec classe et goût.

Sur ce site, vous trouverez une vaste documentation photographique des intérieurs et extérieurs issus de nos revˆtements de sols et murs dans diverses locations, casali et appartements. Notre travail, ainsi qu'en Italie, ont été réalisées en France, Allemagne, Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Terre cuite
Le sol et carrelage mural sont extraites de diverses régions italiennes et chaque région possède un teinte unique. C'est parce qu'il ya de nombreuses carrières d'argile dispersés sur tout le territoire italien, de l'Apennin à la Sicile. De leur lieu d'origine conservent donc la couleur de base, telles que le rouge de l'Emilie et de la Toscane, l'ocre siennoise, le jaune du Latium, le blond Campanie, Pouilles paille, rouge, violet, rose cedrino de la Calabre et de la Sicile. En collaboration avec la couleur de l'argile contribuer au la couleur finale des différents types de cuisson dans de nombreux fours des siècles passés, aujourd'hui malheureusement n'existent plus. Dans les fours, le matériel a été cuit au feu de broussailles ou de résidus (résidu de la transformation des olives) à une flamme directe. Les différentes nuances du brun au jaune au vert oxydé causé par l'oxydation de l'époque ne sont pas reproductibles et qui nous ont inspiré pour reproduire les différentes compositions selon les schémas classiques des siècles passés.

Bois
Versailles, Fontainebleau, Chantilly, Grenoble, Provence...les noms magiques de la composition de l'étage en bois des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Le chêne français blond, lumière, foncé, plus ou moins lisse est le matériau dans les châteaux de ces périodes donne le ton aux grands décorateurs n´cessaires à l'opulence de leurs projets. Puis reproduire ces artefacts étude des les modèles anciens et les techniques de montage et les différentes finitions et couleurs.

Pierre
La pierre a &egreave;tè utilisé pendant des siècles sur les routes consulaires, des châteaux et des abbayes et reste l'un des étages les plus universels. Dans sa simplicité austère, la pierre reste intact, mais plus agréable pour l'usure qui lui sont imposées par le temps. Et la seule matière où le signe de l'homme est reconnu après des millénaires. Sur les traces des anciennes routes des wagons avec des sabots d'usure, les planchers cloîtrées où l'on retrouve les traces des sandales franciscains, les sandales de paysans et nobles. Les salles dallé,es, des écuries ou des enclumes et de châteaux où la promiscuité des hommes, des charrettes et des animaux ont laissé des traces indélébiles. Tout ce monde a disparu, mais présente dans l'imaginaire des signes visibles sur les matériaux, nous a incités à promouvoir notre engagement à leur récupération et la réutilisation.

Pour en savoir plus ou pour vous visiter notre showroom